Épilation : pourquoi le laser est mieux que la lumière pulsée, l’électrolyse, l’épilateur, la cire ou le rasoir

L’épilation… À l’heure où nous avons la possibilité de faire peau neuve, il s’offre à nous différentes techniques pour se débarrasser de ses poils : les plus courantes comme le rasoir et la crème d’épilatoire, les plus performantes comme l’épilateur électrique et la cire, ou les plus “longues durées” qui allient perfection et tranquillité sur le long terme comme la thermolyse, la lumière pulsée et le laser. Toutes techniques sont très différentes. Laquelle marche le mieux et le plus longtemps ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque méthode ? Aujourd’hui, la Maison Magnifisens vous propose de faire le point pour choisir sans se tromper !

Pour bien se repérer

  • Épilation définitive = laser.
  • Épilation semi-définitive = lumière pulsée.
  • Épilation longue durée = électrolyse.
  • Épilation de courte durée = les autres techniques.

Avec les trois premières méthodes d’épilation, c’est la promesse de jambes lisses et nettes en permanence, un maillot toujours impeccable…

Ces techniques demandent un certain temps, et la meilleure période pour commencer, c’est maintenant ! Vous serez ainsi débarrassés de vos poils dès le retour des beaux jours, au printemps prochain.

LE LASER

L’épilation au laser est aujourd’hui très répandue. Cette technique s’est démocratisée et ces tarifs ont baissé. Les appareils se sont diversifiés, affinés et améliorés.

L’épilation définitive au laser reste un acte médical esthétique et elle ne doit être pratiquée que par des personnes compétentes et diplômées. C’est la seule garantie du respect des conditions d’utilisation du laser.

Le laser utilise un faisceau lumineux puissant avec une seule longueur d’onde pour détruire de manière ciblée la racine des poils.

→ Les avantages

– Le laser peut être pratiqué sur tous les phototypes de peau de 1 à 6.

– On peut le faire sur une peau peu bronzée.

– La sécurité du processus.

– L’excellente efficacité sur les poils clairs à foncés (non efficaces sur les poils blancs et duvet).

– Le laser est la solutions pour résoudre définitivement les problèmes de poils incarnés.

– La rapidité ! Aujourd’hui, on peut traiter les demi-jambes en 20 minutes ou les aisselles en 5 minutes, par exemple.

– Le confort. La technique a bien évolué. Les séances sont sans douleur (même si ça reste moins confortable sur les zones délicates).

→ Les résultats

– La peau est immédiatement plus douce.

– Le poil est plus fin en un temps record.

– Il faut environ 6 à 8 séances pour éradiquer de manière durable vos poils.

→ Les inconvénients

– Pas d’efficacité sur les poils blancs et le duvet.

– Sensibilité douloureuse sur certaines zones délicates (variable d’une personne à l’autre et pouvant nécessiter la pose de crème anesthésiante avant le soin sur la zone à épiler).

– Impossibilité de faire du laser sur les tatouages, les lésions cutanées et les cicatrices.

– Impossibilité de faire du laser si vous êtes enceinte.

– Les traitements médicamenteux photosensibilisants ne sont pas compatibles.

– Il faut bien respecter les préconisations d’exposition au soleil afin d’éviter les tâches pigmentaires.

→ Bien choisir son centre

L’épilation définitive au laser doit être effectuée sous le contrôle d’un médecin. Avant tout traitement, une consultation médicale doit être faite afin de répondre à toutes vos questions, de vérifier s’il existe des contre-indications, de vous expliquer la procédure et de faire un test sur une petite zone pour évaluer votre tolérance.

Lors des séances, vous devez porter des lunettes de protection.

→ En résumé : Épilation définitive au laser = efficacité + sécurité +confort

L’avenir sera au laser. Les appareils de dernière génération permettent une meilleure gestion, tant au niveau du phototype de peau, que du seuil de tolérance. Le laser d’aujourd’hui n’est plus ce qu’il était, il fait beaucoup moins mal (voire il est quasi indolore).

Le coût reste encore élevé par rapport aux autres techniques, même s’il a déjà bien baissé. Mais surtout, sur le long terme, l’épilation au laser est un investissement rentable. C’est la seule technique que l’on peut réellement qualifier d’épilation définitive.

LA LUMIÈRE PULSÉE

L’appareil de la lumière pulsée envoie un faisceau de plusieurs longueurs d’onde d’énergie de faible intensité avec des puissances variables. Certains appareils se contentent donc d’affaiblir le poil et d’autres sont capables de le détruire.

Cette technique peut être réalisée, soit par une esthéticienne, soit par un médecin. Il existe des appareils à lumière pulsée en vente dans le commerce, très pratiques et faciles d’utilisation, pour s’épiler soi-même, à la maison.

→ Les avantages

– La lumière pulsée est une technique non invasive bien tolérée à condition que les consignes de sécurité soient bien respectées.

– Cette technique est quasi indolore. On peut ressentir une sensation de douleur atténuée voire de picotement, mais cela reste nettement moins douloureux que l’épilation à la cire ou à l’épilateur électrique.

– Le prix. Même si la lumière pulsée est plus chère qu’une épilation classique non définitive, elle reste moins chère que le laser.

– L’efficacité. Avec la lumière pulsée, on obtient un résultat tout à fait correct, même si on parlera plutôt d’une épilation semi-définitive (il faudra en effet effectuer une à deux séances par an en “entretien”).

→ Les résultats

Avec la lumière pulsée, comptez une séance tous les 15 jours pendant les deux ou trois premiers mois, suivis d’une séance tous les 2 mois pendant 6 à 12 mois. Le nombre de séances préconisé est généralement supérieur à 10.

→ Les inconvénients

– La lumière pulsée est inefficace sur les duvets, les poils blancs et les poils très clairs (la lumière pulsée est véritablement efficace lorsque la peau est claire et le poil foncé).

– Il faut éviter le soleil pendant le traitement, puis 15 jours après les dernières séances.

– Même si l’appareil est facile d’utilisation, il est primordial de respecter les consignes de sécurité et de bien régler l’intensité de l’énergie de la lumière en fonction de la coloration de sa peau pour éviter les brûlures voire une hyperpigmentation de la peau.

– La lumière pulsée ne peut pas s’utiliser sur peau noire.

– Cette technique n’est pas recommandée chez les adolescents (plutôt conseillée à partir de 20 ans).

– Il est interdit de pratiquer cette technique avec la prise de certains médicaments sensibles à la lumière.

– La lumière pulsée n’est également pas compatible avec un traitement anticoagulant.

– Impossibilité de faire de la lumière pulsée sur les cicatrices récentes ou les varices.

– Impossibilité de faire de la lumière pulsée si vous êtes enceinte ou allaitante.

L’ÉPILATION PAR ÉLECTROLYSE

Le principe de l’épilation par électrolyse consiste à détruire le poil en diffusant du courant électrique de faible intensité dans son bulbe. Cette méthode doit être pratiquée par un médecin expérimenté. En plantant une fine aiguille dans le bulbe, le professionnel brûle le bulbe du poil en actionnant une décharge électrique.

→ Les avantages

– Cette technique est efficace sur les poils blancs et les peaux très noires.

– Elle est idéale pour les petites zones comme sur le visage.

– C’est une méthode ancienne sur laquelle on a du recul.

– Elle est définitive.

→ Les inconvénients

– Cette méthode est longue, car on brûle poil par poil quasiment. Une séance peut durer jusqu’ à 2h !

– On brûle tout ce qui est en contact avec le bout de l’aiguille. Il est donc essentiel que cette technique soit faite par un médecin expérimenté.

– La douleur reste également un frein à cette méthode.

L’ÉPILATEUR ÉLECTRIQUE

L’épilateur électrique occupe une place intéressante parmi les outils qui servent à éliminer les poils. Cela reste un bon compromis entre la durabilité des résultats, la facilité d’utilisation (à faire soi-même à la maison) et le tarif.

Son principe est simple : extraire le poil avec son bulbe.

→ Les avantages

– Plus efficace dans le temps que le rasoir.

– Actif même sur poils courts et fins, à la différence de la cire qui nécessite une certaine longueur.

– Facilité d’utilisation : à faire à la maison avec une prise électrique.

→ Les inconvénients

– La douleur, surtout sur certaines zones sensibles (variable en fonction des individus).

– Toutes les zones ne sont pas facilement accessibles.

– Risque de zone non faite.

– Risque également de l’apparition de poils incarnés.

LA CIRE FROIDE

La cire froide se présente sous forme de bandes avec la cire collée dessus. Les bandes doivent être chauffées entre les mains puis appliquées sur la zone concernée et arrachées dans le sens inverse de la pousse du poil.

→ Les avantages

– Accessible et à faire à la maison.

– Durée d’efficacité de 15 jours à trois semaines

→ Les inconvénients

– La douleur, surtout sur certaines zones sensibles (variable en fonction des individus).

– La mauvaise extraction des poils qui donne beaucoup de poils cassés et incarnés.

– L’aspect collant de la cire qui peut laisser des traces (il faut bien nettoyer après la séance).

– Son inefficacité sur poils fins (il faut un minimum de longueur de 7 à 8 mm).

– La difficulté à atteindre les zones arrière. Il faut parfois faire de la gymnastique pour les épiler et s’assurer d’arracher correctement les bandes.

LA CIRE CHAUDE

La cire chaude est la technique la plus répandue, tant chez les particuliers que chez les esthéticiennes. C’est une épilation raffinée, propre et qui dure 3 bonnes semaines.

La dilatation des pores grâce à la chaleur de la cire permet une extraction de qualité. On peut pratiquer sur toutes les zones du corps.

Il est conseillé de pratiquer cette épilation chez un professionnel surtout pour les zones difficilement accessibles (arrière des jambes) ou délicates à faire soi-même (maillot ou le visage).

→ Les avantages

– Durée d’efficacité de trois à quatre semaines.

– La repousse du poil est affaiblie, le poil devient plus fin et mou.

– Grâce à la chaleur de la cire, on émollie la peau et lors de l’arrachage des bandes cela entraîne une exfoliation. (Une hydratation est conseillée à la maison afin de préserver une peau douce).

→ Les inconvénients

– Si l’arrachage est mal pratiqué, des hématomes ou des érythèmes peuvent apparaître après l’épilation.

– La douleur, surtout sur certaines zones sensibles (variable en fonction des individus).

– Risque de poil incarné avec ou sans inflammation.

– Action possible avec une longueur des poils de 5 millimètres.

– Si cette technique reste abordable, elle représente un budget conséquent sur le long terme.

LA CRÈME DÉPILATOIRE

La crème dépilatoire est un procédé cosmétique chimique qui conduit à la décomposition du poil. Les crèmes dépilatoires sont très appréciées par les personnes qui veulent une action rapide et facile, sans rasage.

Le poil est désintégré pendant le temps de pose de la crème. Il ne reste qu’à la rincer sous la douche. Le poil repoussera moins vite qu’avec un rasoir et la peau restera douce et soyeuse environ 24 à 48h.

→ Les avantages

– Le prix et sa facilité d’utilisation.

→ Les inconvénients

– Risque de réaction ou d’allergie (faire un test sur une petite zone avant de vous aventurer sur une plus grande).

– Risque d’irritation, voire de brûlure, en cas de non-respect du temps de pose.

– L’odeur soufrée qui reste désagréable.

– Pas d’exposition au soleil après l’épilation.

– Pas de produit à base d’alcool sur les zones traitées.

– Impossible d’utiliser la crème dépilatoire sur les peaux lésées, enflammées ou infectées.

LE RASOIR

Le rasoir est l’outil le plus utilisé encore à l’heure actuelle malgré son vieil âge ! Il a su évoluer en fonction de la demande féminine. Et il s’est féminisé !

Nous sommes passés d’un rasoir à une lame voire deux, à cinq lames avec tête pivotante ainsi que des systèmes évitant les coupures.

Il n’en reste pas moins que le rasoir n’est pas une technique d’épilation à proprement parler puisque le rasoir n’épile pas, mais… rase. Il vaut mieux l’utiliser en dépannage que de manière régulière.

→ Les avantages

– Rapidité.

– Facilité.

– C’est indolore.

→ Les inconvénients

– Renforcement du poil et de sa repousse puisque le rasoir n’épile pas, mais… rase.

– Pour obtenir une peau nette, il faut raser la zone tous les 2 jours, voire tous les jours.

– Risque de coupure.

– Risque d’infection.

– Les lames du rasoir s’usent rapidement et il faut les changer régulièrement.

One Comment

Pourquoi opter pour l’épilation définitive au laser ? 27 septembre 2021

[…] des principales questions que vous pouvez vous poser est de savoir quelle est la meilleure méthode d’épilation définitive […]

Comments are closed.